J’obtiens la suppression par Booking.com de sa clause de parité tarifaire

A la suite de la proposition de loi que j’avais déposée le 14 mai dernier visant à encadrer les méthodes pratiquées par les agences de réservation en ligne, je suis très satisfait du récent engagement pris par Booking.com devant l’Autorité de la concurrence. Booking.com s’apprête en effet à supprimer la clause de parité tarifaire par laquelle cette société obligeait les hôteliers à lui consentir des conditions tarifaires au moins aussi avantageuses que celles consenties aux autres plateformes en ligne.

Je n’ai cessé de dénoncer une telle pratique que j’ai largement traité dans mon rapport parlementaire consacré à l’économie touristique face aux défis d’Internet et qui sera publié courant janvier.