Mieux comprendre l’ABA, ce vendredi 23 janvier

Les enfants et les parents de l’Ecole Parentale pour les Enfants Autistes du Montreuillois ont le plaisir de vous inviter à la projection du film « Quelque chose en plus » , le vendredi 23 Janvier 2015, à 20 Heures, au Palais des Congrès du Touquet Paris Plage. Elle sera suivie d’un débat en présence de Sophie Robert, réalisatrice de ce film. Cette projection vous permettra de mieux comprendre l’ABA et ses effets.

Affiche-FilmQuelqueChoseEnPLus

FacebookTwitterPartager

Nicolas Sarkozy aux nouveaux adhérents : « adhérer est un acte d’une portée symbolique considérable »

 

 « Je pense que l’UMP est en capacité de relever les défis de notre pays. Aujourd’hui le Parti socialiste nous a trahis, nous a mentis. Les électeurs sont déçus. Il n’y a jamais eu de divisons aussi fortes entre les Français. Je n’ai jamais vu une telle résignation dans nos rues, dans nos villes, dans nos cités. L’UMP doit relever le pays. Et si je viens vers vous, avec vous pour militer, c’est parce que je crois qu’on peut, très sincèrement, le faire ».

16112299958_10351961d2_k

Ancien militant du Parti socialiste à Vénissieux, Mokrane, a tenu ce samedi à délivrer un message passionné et personnel à Nicolas Sarkozy à l’occasion de la première réunion mensuelle de l’UMP à laquelle a participé, au siège national, plus d’un millier de nouveaux adhérents. Message reçu et apprécié par le président de l’UMP.

« Parcourir sur une journée 1 000 kilomètres pour deux heures ensemble valide ce que nous avons entamé avec l’ensemble de l’équipe dirigeante. Vous nous redonnez de l’énergie. Sachez que l’on vous accueille du fond du cœur et que pour nous, la question ce n’est pas ce que vous avez fait ou pas, mais de ce qu’on va faire ensemble. Et ce que l’on va faire ensemble, c’est un mouvement capable de parler à tous les Français, ouvert sur tous les talents de la société française, à l’écoute de tous ceux qui ont quelque chose à nous dire ». « Parce qu’adhérer à un parti politique est un acte d’une portée symbolique considérable », surtout à une période où la « République, menacée, a besoin de citoyens qui fassent vivre la liberté d’opinion », Nicolas Sarkozy a décidé, dès le lendemain de son élection à la présidence de l’UMP, de consacrer une fois par mois une réunion avec les nouveaux adhérents du mois précédent.

L’occasion pour le président de l’UMP, entouré ce samedi de Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-présidente, Bruno Le Maire, député, David Douillet, délégué général aux nouveaux adhérents, Daniel Fasquelle, trésorier national, de faire un tour d’horizon politique mais surtout d’échanger pendant près de deux heures avec les nouveaux adhérents.

Rappelant qu’ il s’était engagé en politique « pour rendre au pays ce qu’il m’avait donné », David Douillet a indiqué aux nouveaux adhérents que toute l’équipe dirigeante travaillait avec Nicolas Sarkozy à la refondation du parti et au soin qu’il allait prendre pour que « vous, adhérents, soyez mieux formés, mieux informés et vos propositions mieux prises en compte ».

Cela passera, note Nathalie Kosciusko-Morizet, par une meilleure communication numérique. Mais aussi par une meilleure animation de notre famille politique tant dans ses instances nationales que locales à l’image de l’esprit qui souffle au siège national. Permanence quotidienne de 17 à 18 heures avec une personnalité de l’équipe dirigeante. Et échanges quotidiens avec tous les acteurs de la société.

Avant les fêtes de fin d’année, Nicolas Sarkozy et l’équipe dirigeante avaient reçu l’ensemble des représentants des professions juridiques réglementées mises à mal par la loi Macron. Depuis début janvier se sont succédé de nombreux échanges, avec les professions de santé opposés à la loi Touraine, puis avec les autorités religieuses. Echanges qui se poursuivront toute cette semaine avec les représentants des forces de sécurité et ceux de l’Education.

« Sur toutes les questions qui agitent la société française, c’est à l’UMP que cela se passe », souligne Nathalie Kosciusko-Morizet. Soucieux de réaliser un « diagnostic précis, lucide, franc de la situation de la France aujourd’hui et des défis qu’elle a à relever » , l’UMP invite aux échanges et aux débats. « Sur tous les sujets, l’éducation, l’autorité, la sécurité, l’immigration, l’intégration, la famille, la fiscalité, l’Europe, nous devons être novateurs », insiste Nicolas Sarkozy. « Il ne peut y avoir d’alternative avec des solutions éculées et si notre futur projet fait des compromis sur les valeurs fondamentales de notre famille politique », prévient le président de l’UMP, heureux de la dynamique lancée et surtout de la force que lui procure et que procure à l’UMP celle des adhérents. Une force décuplée depuis que « l’unité est revenue », ce que n’a pas manqué de souligner Bruno Le Maire pour qui « plus de France, plus de nation, plus de respect de nos principes c’est le chantier qui nous attend ».

Distinction méritée pour Abel Bouchard !

Toutes mes félicitations à Abel Bouchard qui fut maire de la commune de Marant de 1980 à 2014, après avoir été conseiller municipal puis adjoint. Autant dire que sa vie a été étroitement liée à celle de la mairie !  C’est pour récompenser ces nombreuses années de dévouement auprès de ses concitoyens, que j’ai tenu à lui remettre ce dimanche, la médaille de l’Assemblée Nationale. Abel Bouchard, dont le crédo a toujours été d’agir dans le seul intérêt de sa commune, s’est également vu décerner une juste distinction : la médaille régionale, départementale et communale. Bravo Abel !

abel bouchart

Daniel Fasquelle