My Ferry Link : une victoire historique pour les 600 salariés et notre territoire !

Alors que la Cour d’Appel de Londres vient de rendre un verdict historique en annulant l’interdiction faite à My Ferry Link d’accoster dans le port de Douvres à compter du 9 juillet (repoussant ainsi l’intégralité des arguments de l’autorité de la concurrence britannique), je me joins au soulagement et à la joie des dirigeants de la Compagnie et des 600 salariés, aux côtés desquels j’ai mené un combat sans relâche depuis près de deux ans.

C’est en effet le 6 juin 2013, soit un an après le lancement de My Ferry Link, que la Competition & Markets Authority (l’autorité de la concurrence britannique) avait considéré que la concurrence sur le trafic transmanche était faussée par la position dominante d’Eurotunnel et avait interdit, de ce fait, aux trois navires de My Ferry Link d’accoster à Douvres.

Depuis cette décision aux conséquences désastreuses en terme d’emplois sur notre Côte d’Opale et dans le Montreuillois, j’ai fait de ce dossier, en tant qu’élu mais également professeur de droit,  une priorité, en multipliant les interventions notamment auprès du Premier Ministre britannique David Cameron. Le 4 mars dernier, je rencontrais à Paris l’Ambassadeur de Grande-Bretagne.

A deux reprises (les 27 janvier et 24 mars 2015), j’ai également interpellé dans l’hémicycle, le Gouvernement, dénonçant son attentisme sur ce dossier et en lui demandant de prendre conscience de la gravité de la situation et des 600 emplois en jeu.

Au  Ministre de l’Economie, qui m’avait alors répondu que « malheureusement, on ne peut rien faire »,  je dis et répète aujourd’hui, que la ténacité est pourtant bel et bien payante et qu’il n’existe jamais de combat perdu, pour peu qu’on décide d’y croire et de se battre.

Aujourd’hui, la Compagnie est donc autorisée à poursuivre son activité maritime et cette victoire est avant tout celle de tous ceux (dirigeants, salariés, élus) qui ont crû en l’avenir de My Ferry Link.
Daniel Fasquelle
 
FacebookTwitterPartager