L’art de lire entre les lignes…

En lisant le Cancan de la Canche paru ce dimanche, on comprend effectivement que Vincent Léna a un train de retard ! Ou l’art et la manière de lire le rapport Duron entre les lignes !

Certes, s’il est bien préconisé d’augmenter le nombre de trains entre Paris et Amiens, il sera bien plus difficile aux usagers de rejoindre ensuite nos Côtes Picarde et d’Opale !   Le rapport annonce clairement dans ses propositions d’évolution (P 79 et 80)  « une diminution sur le prolongement Amiens-Boulogne-sur-Mer : 3 trajets par jour » (au lieu de 5 actuellement) et des « arrêts à Abbeville, Noyelles et Etaples » (on supprime donc au passage les arrêts à Rue et Rang-du-fliers.)

Ce rapport est consultable sur le site du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.  Il est donc aisé pour chacun d’en prendre connaissance et de constater que Vincent Léna en a fait, pour sa part,  une lecture très sélective en occultant, une fois de plus, ce qui concerne véritablement notre territoire…

Se réjouir de l’augmentation du nombre de trains entre Paris et Amiens, c’est bien ; ignorer la suppression du nombre de trains entre Amiens et Boulogne, c’est particulièrement grave pour un élu de notre région.

Alors non, contrairement à ce que vous affirmez à la fin de votre cancan, Vincent Léna n’est pas du tout sur les rails… il est clairement resté à quai : comme le resteront bientôt les usagers de la gare de Rang-du-Fliers lorsque le train ne s’y arrêtera plus…

Daniel Fasquelle

FacebookTwitterPartager