Daniel Fasquelle Député du Pas-de-Calais - Trésorier des Républicains
  • Chasse aux oies : ma question à Ségolène Royal ce mercredi

    Ma question ce mercredi, dans l’hémicycle, à Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, à propos de la chasse aux oies :

    Mme la Ministre :

    Dans la réponse que vous avez apportée hier à la question de mon collègue Marc LAFFINEUR, vous avez rappelé, je cite,  « la compétence et l’expertise des chasseurs qui connaissent parfaitement bien la nature ».

    Quel décalage pourtant entre ces belles paroles et la réalité.

    Je ne reviendrai pas sur les nominations des anti-chasse à qui vous avez fait la part belle au sein de l’Agence française pour la biodiversité pour vous interroger plutôt sur votre attitude concernant les dates de la chasse au gibier d’eau.

    Nous sommes nombreux à vous avoir interpellée depuis plus de 2 ans sur ce sujet.

    Plus personne ne conteste en effet que les oies sont très abondantes et à l’origine de nombreux dégâts dans plusieurs pays européens.

    Sous la pression des parlementaires et des chasseurs, vous avez trouvé une solution provisoire : en 2015 et en 2016, vous avez demandé  aux services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et de la gendarmerie de ne pas sanctionner  les chasseurs entre le 1er et le 10 février. Un braconnage « légal » en quelque sorte.

    Alors que la fin du mois de janvier approche, j’ai trois questions à vous poser :

    –    Alors que d’autres pays, comme la Hollande, ont obtenu une dérogation pour la régulation des oies, qu’avez-vous fait concrètement depuis trois ans pour que la France et ses chasseurs obtiennent les mêmes avantages ? 

    –    A défaut d’une solution durable, allez-vous de nouveau autoriser la chasse au gibier d’eau en février comme vous l’avez fait en 2015 et 2016 même si cette solution est juridiquement très fragile ? 

    –    Enfin, Madame la Ministre, voulez-vous vraiment aider les chasseurs ou êtes-vous déjà tellement occupée à soutenir Emmanuel Macron que vous n’avez plus le temps de vous intéresser à eux ?

    FacebookTwitterPartager