Retrouvez en vidĂ©o mon intervention de ce matin lors des questions orales sans dĂ©bat dans l’HĂ©micycle qui concernait la Ligne Paris Amiens Boulogne-sur-Mer.

M. Daniel Fasquelle attire l’attention de Mme la ministre, auprĂšs du ministre d’État, ministre de la transition Ă©cologique et solidaire, chargĂ©e des transports, sur la situation de la ligne Paris/Amiens/Boulogne-sur-Mer victime de plusieurs dysfonctionnements et dont l’avenir est menacĂ©. Tout d’abord, sur cette ligne, les usagers sont victimes de retards rĂ©pĂ©tĂ©s et inexpliquĂ©s. Ensuite, l’État ne tient pas sa parole en matiĂšre de matĂ©riel roulant : en mars 2017, une convention promettait que l’État verserait Ă  la rĂ©gion 400 millions d’euros pour l’achat de nouveaux matĂ©riels et 15 millions d’euros par an pour l’exploitation des lignes. Mais rien n’a Ă©tĂ© fait et certains trains, datant parfois de 1975, qui circulent sont mĂȘme dangereux pour les usagers : portes qui ne ferment plus, pas de chauffage etc. Enfin, malgrĂ© l’inscription au plan État-rĂ©gion de l’Ă©lectrification de la ligne Amiens/Abbeville/Rang-du-Fliers (soit 83 km), ce projet est mis Ă  mal par le rapport du conseil d’orientation des infrastructures qui ne l’a pas validĂ© et le « rapport Spinetta » qui recommande de repousser sa rĂ©alisation Ă  2037. Il souhaite connaĂźtre sa position face Ă  ce non-respect des engagements de l’État et Ă  ce qui s’apparente, une fois encore, Ă  une forme de mĂ©pris du Gouvernement pour la ruralitĂ© dont la vitalitĂ© et l’avenir dĂ©pendent tant de leur desserte.

Retrouvez la vidéo de mon intervention :

L'Ă©quipe parlementaire

De Paris au Touquet, Coralie, Amandine, Matthieu et Nicolas sont Ă  votre disposition. Une question ? Contactez-nous