Avec nos députés européens, j’ai demandé que la situation des marins-pêcheurs soit enfin prise en compte : 70% d’entre eux ont arrêté leur activité faute de personnel ou de clients et ils n’ont quasiment aucune aide. L’Europe doit assouplir ses règles.

En effet, avec cette situation exceptionnelle, les volumes des ventes sont trés perturbés. Conséquences : le prix du poisson a chuté, toutes espèces confondues


Source