Faut-il aimer la nature et vouloir la préserver pour mettre sur pieds une opération telle que Hauts de France propre ! Une mobilisation sans précèdent, des actions dans toute la région : les chasseurs témoignent une fois de plus de l’intérêt qu’ils portent à notre environnement.

Ce sont eux, et depuis toujours, les premiers défenseurs de notre ruralité.

Car la chasse n’est pas seulement une passion, une tradition qui se perpétue, c’est le partage de valeurs communes autour d’une nature préservée, du maintien de sa faune et de sa flore, de tout ce qui touche à la biodiversité.

Pour être constamment à leurs côtés, à leur écoute, je sais combien les chasseurs ont ce respect pour ces paysages qui nous entourent et font le charme de nos campagnes.

Et j’étais fier et heureux d’être à leurs côtés, ce samedi matin, en Baie de Canche, pour participer à leur grande action régionale, tout comme je suis fier de les représenter à l’Assemblée Nationale en tant que vice-président du groupe « Chasse et territoires ».

Car, en matière d’environnement, comme dans tous les domaines d’ailleurs, il y a toujours les « diseux » et les « faiseux »… ceux qui croient connaître la nature et ceux qui la connaissent vraiment, ceux qui ont des grandes idées et ceux qui ont une vraie connaissance du terrain… tout n’est qu’une question de bon sens… le bon sens paysan comme vous diraient nos anciens…

L'équipe parlementaire

De Paris au Touquet, Coralie, Amandine, Matthieu et Nicolas sont à votre disposition. Une question ? Contactez-nous