Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine

En cette “journée nationale”, je souhaite rendre hommage aux « morts pour la France » en Indochine de 1940 à 1954. Plus largement, je souhaite honorer la mémoire de l’ensemble des soldats qui ont combattu pour nos couleurs à l’autre bout du monde mais aussi ceux qui résistèrent aux forces japonaises à partir de 1940 et ceux qui ont été victimes du coup de force du 9 mars 1945.

Une pensée particulière aux soldats français de DakDoa qui se sont battus de façon exemplaire à 1 contre 1000, ma promotion à Saint Cyr porte d’ailleurs ce nom.

Instituée par le décret n° 2005-547 du 26 mai 2005, cette journée d’hommage correspond au jour du transfert à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette, de la dépouille du Soldat Inconnu d’Indochine, le 8 juin 1980.



Source