Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Triste à l’annonce du décès de Denis Tillinac. Il avait cette passion de la Fran

Triste à l’annonce du décès de Denis Tillinac. Il avait cette passion de la France chevillée au corps, l’amour de la littérature. Un chiraquien convaincu. Un an après le décès de notre président de cœur, ce penseur de droite vient de s’éteindre. Condoléances à sa famille.




Source